HISTOIRE(S) DE PERLES

La perle de Tahiti fait partie du quotidien des Polynésiens depuis leur arrivée dans ces îles du bout du monde, il y a près de 1000 ans. La perle des lagons polynésiens a ensuite conquis le monde moderne à partir de 1800. Retrouvez ici son histoire et toutes ses histoires

Génèse de la perle

Hugh Cuming - 1828 - 1936

Cuming_edited.jpg

Les 27 000 perles de Marutea

 

Hugh Cuming, en 1828, fait partie de cette petite centaine de capitaines qui ont eu le courage ou l’inconscience, depuis Magellan en 1521, de traverser les Mers du sud, Moana le grand océan Pacifique, entre le Cap Horn et les côtes australiennes. La grande différence entre lui et les autres est qu’il n’était pas circumnavigateur ou militaire, trafiquant ou commerçant. Il n’avait pris la mer que pour assouvir sa passion : collecter les plus beaux coquillages du monde. Il en identifia un en particulier : l’huître perlière de Polynésie orientale.  Lire la suite

L'atoll de Hao, la route de l'est

Samuel Stutchbury - 18xx - 18xx

Hugh Cuming 1850 2.jpg

Les 27 000 perles de Marutea

 

Hugh Cuming, en 1828, fait partie de cette petite centaine de capitaines qui ont eu le courage ou l’inconscience, depuis Magellan en 1521, de traverser les Mers du sud, Moana le grand océan Pacifique, entre le Cap Horn et les côtes australiennes. La grande différence entre lui et les autres est qu’il n’était pas circumnavigateur ou militaire, trafiquant ou commerçant. Il n’avait pris la mer que pour assouvir sa passion : collecter les plus beaux coquillages du monde. Il en identifia un en particulier : l’huître perlière de Polynésie orientale.  Lire la suite

Génèse de la perle

Hugh Cuming - 1828 - 1936

Domard.jpg

Les 27 000 perles de Marutea

 

Hugh Cuming, en 1828, fait partie de cette petite centaine de capitaines qui ont eu le courage ou l’inconscience, depuis Magellan en 1521, de traverser les Mers du sud, Moana le grand océan Pacifique, entre le Cap Horn et les côtes australiennes. La grande différence entre lui et les autres est qu’il n’était pas circumnavigateur ou militaire, trafiquant ou commerçant. Il n’avait pris la mer que pour assouvir sa passion : collecter les plus beaux coquillages du monde. Il en identifia un en particulier : l’huître perlière de Polynésie orientale.  Lire la suite