Tahiti Pearl Market

... devenez votre bijoutier


Élever des huîtres perlières et récolter les perles qu’elles vont produire, quelques mois ou années après n’est pas inné. Nulle famille ne se targue d’avoir été historiquement éleveur de perles, puisque l’aventure de la perle de culture, après la phase expérimentale, n’a pas 50 ans.

En fait, bien souvent, se lancer dans cette aventure fut le fait d’un coup de foudre...


C’est bien un coup de foudre qui toucha Franck Tehaamatai en ce matin de 1994. Alors qu'il se rendait dans les atolls des Tuamotu pour étudier les possibilités de mettre en place un élevage de crevettes sur l’anneau d’une de ces îles basses posées sur le grand Pacifique, il découvrit l’huître perlière, son élevage, la greffe, la patience, le temps qui semble éternel, puis la magie de la récolte, l’interminable attente, les déceptions, les joies infinies des joyaux révélés...

Il en revint changé. Adieu les crevettes, Franck décida aussitôt de créer sa première ferme perlière. Ce fut sur l’atoll de Takaroa. Six autres suivraient – au fil du temps, en fonction des opportunités, de la connaissance acquise sur les atolls, les écosystèmes perliers – dont Fakarava, classée Réserve de la biosphère par l’UNESCO. En l’espace de deux décennies, malgré les vicissitudes internationales, nombreuses après 1995, Franck Tehaamatai devint l’un des leaders de la perle de culture de Tahiti.

Pourtant, nulle envie de créer un quelconque empire, nulle folie des grandeurs.

Bien au contraire :

l’entreprise est toujours restée familiale et sa richesse est l’amour de la perle. Mais alors, comment, dans le contexte des années 1995-2005, alors que plus de 1500 exploitations perlières se partagent les lagons, devient-on un des leaders de son activité ? D’abord, aucune ferme ne fut créée au hasard, mais bien en fonction des spécificités de chaque atoll et des gisements d’huîtres perlières.


Franck, amateur de grands vins, adopta la science ampélographique (un cépage pour un terroir) à ses fermes perlières. Avec ce savoir-faire, chaque nouvelle ferme stratégiquement choisie enrichit la précédente par de nouvelles nuances de couleurs, toujours plus larges, plus pro- fondes, plus variées. S’il était vigneron, il travaillerait en biodynamie, intégrant son exploitation à l’environnement sans le modifier.



S’il était vigneron, il travaillerait en biodynamie, intégrant son exploitation à l’environnement sans le modifier.

C’est dans cet esprit qu’il a conçu chaque exploitation perlière, en harmonie avec le monde fragile des atolls, modèles d'intégration écologique : tous les déchets sont systématiquement décantés et filtrés et seuls des matériaux non polluants sont utilisés. Enfin, tout le personnel, près de 300 personnes, est constamment sensibilisé au fait qu’ils ne sont pas des utilisateurs de cet environnement, mais bien ses gardiens.


Produire des perles « sustainable », respectueuses de l’environnement, était un pas important. Encore fallait-il savoir les vendre. C’est là que le concept de perleries intervint. Franck et son équipe apportèrent une idée innovante : créer un marché de centaines de milliers de perles, de toutes forme, couleur, surface, prix, mises à la disposition des clients pour créer leur propre bijou : en 2003, Tahiti Pearl Market était né, avec, dans chaque boutique, un atelier pour assembler les perles nues, les apprêts (montures) choisis par les acquéreurs et ainsi créer un bijou unique devant eux. Aujourd’hui, plusieurs boutiques et des vendeurs amoureux de la perle de Tahiti donnent vie aux bijoux de vos envies, dans toutes les langues du monde, avec des perles de tous les lagons.






CONTACT BOUTIQUES TAHITI PEARL MARKET : • Tahiti (Papeete, Pearl Beach de Arue),

• Taha’a, Bora Bora (Le Meridien, Sofitel, Vaitape harbour), Horaires disponibles sur le site web FB tahitipearlmarket SITE : www.tahitipearlmarket.com