top of page

Les Ou Wen exposent 20 ans de savoir-faire

Ils reviennent chaque année à la veille des fêtes de fin d’année pour montrer leur travail salle Muriāvai. Au menu de ce rendez-vous : de la nacre gravée, des colliers, des boucles d’oreilles… mais aussi des chapeaux de Rurutu customisés et des tableaux.



"Ce qu’il y a de nouveau cette année ?" reprend Orama Ou Wen, "les chapeaux en pae’ore que je customise. Ils viennent de Rurutu". Elle s’avance vers une table et soulève délicatement ce qu’elle a baptisé ses "Iriatai. Du nom de ma fille." Il s’agit d’une sorte de broche finement sculptée dans la nacre qui se fixe sur une bretelle de robe ou bien de top, de maillot de bain, de anse de sac. Sa forme lui permet d’emprisonner la bretelle pour rester fixée sans avoir à la percer avec une tige par exemple. "Ce sont des objets que j’ai imaginé pour moi il y a quelques temps et que je présente au public pour la première fois."

Et puis, il y a les tableaux. Une partie d’entre eux a été réalisée par les trois stagiaires de l’atelier. Ils étudient au Centre des métiers d’art.



...



+ Lire la suite sur :

Comments


bottom of page